Décembre 2021: SStockholm texte Solenn Denis Avec Erwan Daouphars au théâtre de la tempête a la cartoucherie

Ce pourrait être une famille ordinaire: un homme, sa femme, leur fillette… Ou encore un père, sa fille, son amante… Mais quelques indices sèment le doute dans cette mise en scène de la normalité familiale. La répétition des scènes en boucle installe une profonde tension et une violence intérieure à la limite du supportable. Juste le temps de se rappeler qu’on est dans la fiction… et que certains faits divers bien réels n’ont rien à lui envier. »

S’inspirant de l’histoire de la séquestration de Natasha Kamputsh, SStockholm traite, plus encore qu’un fait divers, de l’enfermement quel qu’il soit. Pas physique seulement, psychique aussi. La pièce joue un grand drame pour s’adresser aux petites failles affectives de chacun qui nous poussent malgré nous, à être tour à tour le bourreau ou la victime, engoncés dans nos syndromes de Stockholm, à espérer la passion folle, aliénation dont on se régale, fous, et qui est peut-être l’explication de pourquoi ces faits divers de séquestrations, animent autant les foules, comme un reflet de nos propres envies de liberté que nous sabordons nous-mêmes sans nous en rendre compte…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s