Berlin mon garçon de Marie NDiaye, mise en scène de Stanislas Nordey à l’Odéon

Stanislas Nordey a commandé un texte à Marie NDiaye sur le vaste thème du terrorisme. La lauréate du prix Fémina 2001 et du Goncourt 2009 a imaginé une histoire terrible. Celle d’un couple de libraires de Chinon, petits-bourgeois de province, qui voit son fils se radicaliser et disparaitre à Berlin avec le projet de commettre un attentat-suicide. Captivant et lumineux.

Une pièce sur le désir.

Emporté  par son désir que l’on suppose mortifère, par un acte terrible et son mystère, le fils, qui n’apparait jamais dans la pièce, interpelle le désir de chacun. De ce désir du fils, le père, agrippé à son aspiration de (…la suite sur TLC)