Passage à l’acte, entre interdictions et autorisation.

Laurent Mars dans un seul en scène nous raconte avec son énergie comment à quarante ans, il a su abandonner une vie de commercial et d’hommes d affaires pour se jeter dans l’inconnu, la scène. Un inconnu indispensable car incontournable. Il rend compte dans son spectacle comment la bascule a opéré dans sa vie et dans sa pensée.

Lors du débat, nous avons parcouru quelques-uns des ressorts qui agissent lorsqu’un individu s’autorise à passer à l’acte. Entre complexe d’Oedipe, timidité et dette aux parents, nous avons listé les raisons des blocages, des interdictions, repérer la position où celui qui se lance s’autorise là où son voisin s’interdit. Le débat avec la salle s’est surtout consacré à illustrer la modalité la plus contributive au déclenchement du passage à l’acte, la verbalisation, classiquement adossée à une expérience révélatrice (tel Jim Carrey dans Le Grinch) accident de vie, divorce etc etc…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s