« Je ne me souviens plus très bien » de Gérard Watkins, au Théâtre du Rond Point.

Il erre dans les rues en pyjama. Il s’appelle Antoine, mais il a oublié son nom. Il a quatre-vingt-treize ans, mais il a oublié son âge. Il sait qu’il ronfle. Il sait qu’il a été historien. Il se souvient des dates de l’Histoire si elle n’est pas la sienne. Il prétend qu’il a laissé son … Continuer la lecture de « Je ne me souviens plus très bien » de Gérard Watkins, au Théâtre du Rond Point.

Publicités

Je suis une fille de pute*

[Intervention faite avec l'autorisation de la patiente et tous nos remerciements pour son accord et son engagement à interroger ensemble les choses pour, peut-être, collectivement et individuellement un jour, s'en extraire et laisser la place à la capacité d'aimer et d'être aimé dans l'affirmation de l'intégrité singulière de chacun.]   -  Je suis une armure … Continuer la lecture de Je suis une fille de pute*

La prostituée comme un mirage du féminin*.

La prostituée comme un mirage du féminin, le féminin est le piège dans lequel il se piège*. Ce qui m’interroge chez Grisélidis Réal et à la suite de la pièce, est la question du féminin. Et pour comprendre ce qu’est le féminin dans son rapport à la prostitution il faut le distinguer de la féminité. … Continuer la lecture de La prostituée comme un mirage du féminin*.

Concurrence déloyale*

La psychanalyse tient souvent une promesse non dite, une promesse tenue malgré elle et de surcroît, permettre au sujet de vivre sa vie, la sienne et aucune autre. Et ce que Coraly Zahonero nous restitue ici c’est ce destin : Grisélidis Real a vécu la vie de Grisélidis Real, et non d’une autre. Au fond … Continuer la lecture de Concurrence déloyale*