[CRITIQUE] Le jeu du Chat et de la Souris

Deux sœurs largement sexagénaires; deux conceptions opposées de la vie et deux parcours contraires. Des échanges tendres et rudes qui nous parlent d’âge avancé et de passion, de solitude et d’amitié, de déracinement et d’enracinement, Une pièce du hongrois Istvan Örkény qui nous parle de la vie avec humour, avec le même humour de la mort aussi.  Attendrissant, élégant et enthousiasmant.

Une vidéo puis une photo de deux fillettes gambadant heureuses dans les champs; sur scène sous un plaid rouge (la suite ici)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s