« Mon visage d’insomnie » une belle histoire d’amour

Au Théâtre de l’Éphémère au Mans, Didier Lastère et Vincent Garanger créent une pièce tout public rafraîchissante et étonnante, une pièce écrite par Samuel Gallet sur le bonheur de la fiction et  sous la forme d’un  huis clos très réussi entre thriller et épouvante.  la suite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s